Milieu février et je promène la tête baissé dans le sous bassement du marché centre de Saint-Hyacinthe.  Je porte un casque, des bottes et un dossard orange pour être vu a plusieurs kilomètres par un presbyte.  Je suis un des chanceux d’avoir vu ce vestige du centre-ville.  Tout porte à croire que cette fondation de pierres savamment empilées quelques par en 1830, lors de sa construction initiale.  Les travaux se termineront dans quelques mois après le jointoiement de la pierre ancestrale, il faut aussi refaire la plomberie et l’électricité ainsi que l’installation des composantes de réfrigération donc se sert les étales des commerçant du premier niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website